Skip to content

Arnaud et Amélie

Arnaud et Amélie, la trentaine, sortent ensemble “juste comme ça”. Lorsqu’elle reçoit un mail provenant d’un inconnu, prétendant être un amour de jeunesse de sa mère, Amélie contacte Arnaud pour qu’ils suivent la piste laissée par de maigres indices : une lettre et une vieille photo. Les deux jeunes gens vont mettre tout en œuvre pour réussir à remonter jusqu’à ce mystérieux correspondant.

A travers cette quête du passé amoureux de sa mère, Amélie est bien incapable d’imaginer qu’elle va s’interroger sur sa propre vie sentimentale…

Chroniques

Delcyfaro… L’évasion et les mots…et les lettres s’envolent [03/09/2014]

J’avais lu et apprécié : le siège d’en face, une autre nouvelle écrite par l’auteur, qui du coup m’a proposé de me faire parvenir son nouveau roman.
Un peu overbookée, j’ai mis de côté cette histoire en attendant d’avoir le temps de m’y plonger, grâce aux vacances c’est chose faite.
Une bien jolie histoire d’ailleurs. Arnaud et Amélie, sont des amis un peu particuliers car leur « amitié » les conduit à partager le même lit régulièrement.
Quand Amélie reçoit une lettre d’un inconnu se prétendant un ancien amour de sa mère, nos deux amis se mettent en quête de découvrir l’identité de ce mystérieux informateur.
Cette quête les conduira à se remettre en question et à penser à leur propre existence.
C’est bien écrit, vraiment prenant, l’enquête est enthousiasmante et addictive et les personnages sont délicieux, surtout celui de la grand-mère.
Encore une fois, le seul reproche que je pourrais faire… c’est que c’est trop court.. j’aurai aimé que l’histoire dure plus longtemps tellement elle est intéressante.

Merci à Yann Julien pour cette jolie histoire.

Au boulevard littéraire [25/02/2014]

Je tiens tout d’abord à remercier l’auteur pour m’avoir fait confiance et pour m’avoir proposé de découvrir son roman.
Ainsi, nous suivons Arnaud et Amélie. Un coup nous suivons la vie d’Arnaud, puis ensuite nous suivons celle d’Amélie. Beaucoup de romans se basent sur ce fonctionnement et personnellement c’est quelque chose que j’aime beaucoup car cela permet de donner plus de richesse au roman.
Ce roman est vraiment très court, en une soirée vous l’avez largement lu et relu. Donc nous commençons par découvrir Arnaud et sa famille et par la suite tout un récit va se créer.
L’écriture de Yann Julien est très facilement abordable et permet une facile compréhension de l’histoire. Ponctué d’humour, les dialogues arrivent à donner le sourire et nous font passer un bon moment. Cependant, le roman est vraiment très court, voir trop à mon goût. Les sentiments ne sont pas assez décrits, ni les personnages et le décor.
L’idée de base est bonne, les événements qui suivent sont intéressants et l’évolution des personnages aussi, cependant tout est trop rapide, pour moi ce n’est pas assez approfondi  Je n’aurai pas dis non à 50 pages de plus afin de pouvoir davantage m’approprier les personnages. Tout est survolé, et du coup on passe en vitesse sur des choses qui auraient mérité plus de précisions, et je me répète surement, mais l’idée principale est bonne, même très bonne.
C’est donc un avis plutôt mitigé que me laisse cette très courte lecture, on n’a pas vraiment le temps de s’attacher aux personnages, mais j’ai aimé leur évolution. Une cinquantaine de pages de plus ne ferait pas de mal au livre et permettrait de lui donner un peu plus de profondeur.

Austin c’était bien [30/01/2014]

Yann Julien est un jeune auteur qui se présente de la manière suivante :

«un auteur qui n’a pas d’autre prétention littéraire que de vous faire passer un agréable moment à travers les histoires qu’il imagine et écrit dans ses livres… (et c’est déjà beaucoup !)».

J’aime cette franche simplicité que j’avais déjà trouvée chez son amie Emma Scott qui, pour sa part, a « pour seul but de nous divertir».

Et c’est mission accomplie. J’ai dégusté cette romance comme l’on s’offre une barbe à papa dans les allées d’une fête foraine.